COMPRENDRE ET AGIR A L'ECOLE

N'hésitez pas à repérer un élève isolé, qui rencontre des difficultés à entrer en relation nouvelle et favorisez discrètement les contacts et les rapprochements par l'analyse, par exemple, des questionnaires de rentrée qui très souvent interrogent les élèves sur leurs passions ou leurs centres d'intérêt.

 

Repérez le plus rapidement possible si cet élève isolé en souffre ou s'il est l'objet de réactions des autres que vous pourriez être tenté d'assimiler à de l'humour. Seul l'enfant visé par ces propos peut définir s'il s'agit d'humour ou de moquerie.

Amenez les élèves à l'humour et à la répartie développée à prendre conscience des conséquences pour l'élève visé. Permettez-lui d'exprimer ces émotions, sans les remettre en cause vous-même et n'acceptez aucune remise en cause par les autres élèves. Amenez le groupe à réfléchir à ce que chacun pourrait faire pour que l'élève isolé et/ou moqué se sente mieux. Vous ferez ainsi appel à l'empathie collective et préparerez vos élèves à rester acteurs de leurs relations tout en affirmant votre volonté de les y aider et de protéger la parole de chacun.